Circuit de visite perturbé et fermeture(s)

En raison des travaux préparatoires pour les événements des 500 ans de Chambord, certaines salles peuvent être fermées et le circuit de visite perturbé.

En raison des travaux préparatoires pour les événements des 500 ans de Chambord, certaines salles peuvent être fermées et le circuit de visite perturbé.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée par ce chantier de grande envergure, propre à créer une nouvelle atmosphère à Chambord.

Calendrier des fermetures

Bras de croix :

  • Rotation électrique durant le mois de mars : ces travaux n’impacteront pas les visites
  • Installation du décor des bras de croix nord et sud durant le mois mai : 15/04 au 26/04. Les bras de croix ne seront pas totalement fermés.
  • Fermeture du bras de croix  lors des livraisons d’œuvres du 09/05 au 20/05.

Théâtre de Molière (1er étage bras de croix sud) :

  • Installation du décor du 01/04 au 12/04. Le bras de croix ne sera pas totalement fermé.

Logis royal (1er étage) :

  • Fermeture de la chambre de François 1er  du roi et de la garde-robe du 01/04 au 05/04 et du 23/04 au 26/04.
  • Fermeture de la chambre de François 1er  et de la garde-robe du 13/05 au 28/05
  • Fermeture du cabinet de travail, salle du roi et de la galerie Marignan : du 13/05 au 12/06

En raison des travaux de réaménagement du logis de François 1er ,  Frère Thomas, Maitre Julien et Gaspard ne pourront pas vous  emmener avec eux dans leur découverte si particulière du château et ce, durant  tout le printemps. Ils vous donnent rendez-vous  dès cet été.

 

Deuxième étage :

  • Fermeture du canton Dieudonné du 03/04 au 13/04
  • Fermeture du canton Henri V du 01/04 au 10/04
  • Fermeture du canton François Ier : du 01/04 au 10/04
  • Fermeture du canton CB (salle 2.21, 2.22 et 2.23) du 13/04 au 20/04

 

Un nouveau décor pour Chambord

En 2019, à l’occasion de son cinq-centième anniversaire, Chambord souhaite réaffirmer la figure du roi François Ier, commanditaire du château, en montrant notamment aux publics son mode de vie lors de ses visites dans le monument.

Au XVIe siècle, la cour est itinérante. Selon les déplacements du souverain, elle change de lieu de résidence et emporte avec elle son mobilier. Chambord désire se replonger dans cette effervescence et évoquer l’atmosphère du château au moment des séjours du roi. Ainsi, à la lumière des connaissances scientifiques actualisées, une partie des salles du château est actuellement en cours de réaménagement.

Ce projet a été confié à Jacques Garcia, décorateur et scénographe de renom, qui est notamment intervenu à Versailles et au Louvre. Il proposera sa vision du décor et de l’ameublement du logis royal et des grandes salles du rez-de-chaussée à la Renaissance.

Parallèlement, marqué par l’un des événements les plus importants de l’histoire de Chambord, Jacques Garcia a souhaité proposer, au 1er étage, une évocation du théâtre aménagé par Louis XIV pour la troupe de Molière : là où se jouèrent en 1669 et 1670 les premières de Monsieur de Pourceaugnac et du Bourgeois gentilhomme.

Les travaux se déroulent d’avril à mi-juin 2019, avec une réouverture progressive des espaces. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée par ce chantier de grande envergure, propre à créer une nouvelle atmosphère à Chambord.

 

Montage de l’exposition « Chambord, 1519-2019 : l’utopie à l’œuvre » (26 mai – 1 septembre 2019)

En septembre 1519 débute le chantier de ce qui deviendra, sous l’impulsion de François Ier, la plus stupéfiante construction de la Renaissance française : le château de Chambord. 2019 est l’occasion pour le Domaine de s’interroger sur cette architecture si singulière en proposant une exposition double, liant hier et demain sous les auspices de l’utopie et des architectures idéales.

Cette exposition, réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France, est placée sous le commissariat de l’architecte Dominique Perrault et du philosophe Roland Schaer.

 

Les préoccupations et espoirs de la Renaissance, la personnalité emblématique de François Ier ainsi que la place de Léonard de Vinci, mort le 2 mai 1519 quelques mois avant le début de la construction de Chambord, seront mis en perspective par près de 150 œuvres remarquables provenant des collections de 33 institutions prestigieuses dont la Bibliothèque nationale de France, le Musée du Louvre, la Galerie des Offices, le British Museum, la Bibliothèque nationale centrale de Florence, le Musée de l’Armée ou encore la Veneranda Biblioteca Ambrosiana de Milan.

À cette dimension historique s’ajoutera un pan prospectif : la présentation de 18 projets, émanant de laboratoires d’architecture des plus grandes universités des cinq continents, proposant de relancer aujourd’hui, 500 ans plus tard, l’utopie architecturale de Chambord.. Entre utopie politique, sociale ou environnementale, comment imaginer le Chambord idéal du XXIe siècle ?

Le montage de cette exposition nécessite la fermeture de certains espaces. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.  

Circuit de visite perturbé et fermeture(s)

En raison des travaux préparatoires pour les événements des 500 ans de Chambord, certaines salles peuvent être fermées et le circuit de visite perturbé.

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

A la suite des attentats survenus en France en 2015 et 2016, et afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le domaine national de Chambord applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques.