Collections permanentes

Le château de Chambord abrite une riche collection de peinture, de tapisseries, de mobilier et d’objets d’art. Découvrez une collection de plus de 4500 objets d'art et les appartements d'époque.

Parcourez les collections d’œuvres d’art au fil des salles  !

Séjour saisonnier des rois, le château n’a jamais été meublé en permanence. Son aménagement a suivi le rythme des déplacements des souverains et de leurs invités…

Dès sa création, le château n’est pas conçu pour être habité de façon permanente. La cour itinérante change de résidence suivant les saisons et les aménagements des demeures royales sont nécessairement temporaires. Il est logique que le château ne soit pas meublé. La question posée à Chambord est de savoir quelle période privilégier, entre les partisans de la Renaissance et ceux des XVIIème et XVIIIème siècles. Il serait illusoire de vouloir remeubler Chambord comme au temps du roi François. Aucun ensemble de mobilier royal de la Renaissance n’est parvenu jusqu’à nous, y compris dans les institutions dédiées à cette période comme le Musée national de la Renaissance à Ecouen. Pour le XVIe siècle, l’attention du visiteur se concentre sur l’architecture du château qui est à sa façon une réelle œuvre d’art.

Un remeublement documenté

Le projet de remeublement historique se fonde sur une méthode scientifique. Il faut connaître les inventaires anciens, les déchiffrer et les comprendre puis s’interroger sur l’occupation des espaces intérieurs pour proposer des restitutions cohérentes. Les meubles présents à Chambord au XVIIe et au XVIIIe siècle à Chambord ne portaient pas de marque spécifique et provenaient du Garde meuble royal. Il n’y a donc pas de vaste quête à entreprendre pour ramener in situ des meubles dispersés au gré des ventes. Il n’y a pas non plus d’illusion qui ferait croire au visiteur que le meuble qu’il voit se trouvait bien à Chambord, à une exception près, la table de l’appartement de parade qui n’a jamais quitté le château.

La synthèse historique des appartements offre au visiteur un voyage dans le temps au sein des espaces habités par les hôtes du château, de François Ier au maréchal de Saxe et au comte de Chambord.

Une politique active des collections

Un château ne vit pas seul : il entretient avec les autres châteaux et musées des liens étroits. Pour présenter des ensembles de mobilier et de décor de grande qualité, des dépôts sont demandés et mis en œuvre avec le Musée du château de Versailles, le musée des Arts décoratifs de Paris, le château royal de Blois ou encore le Mobilier national. Une commission des acquisitions, composée de spécialistes de l’histoire de l’art est consultée avant chaque acquisition par le service de la conservation du château.

A Chambord se trouve conservée l’une des plus belles collections de tapisseries de France. A partir des années 70, l’Etat a acheté de grands ensembles de tapisseries du XVIIe siècle pour les présenter dans plusieurs châteaux français au premier rang desquels se trouve Chambord. C’est à la fois une manière de renouer avec une tradition séculaire d’accrochage mais c’est aussi l’un des seuls monuments dont les dimensions garantissent une vision aisée de ces grandes œuvres. Un accrochage régulier par rotation concilie la nécessaire préservation des chefs d’œuvre et leur découverte par un public en quête d’œuvres originales.

Soutenir chambord

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

A la suite des attentats survenus en France en 2015 et 2016, et afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le domaine national de Chambord applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques.
2320aa05e83b1be60924f79931af2bc3hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh