Le vignoble de Chambord

Le projet viticole de Chambord est un projet historique, patrimonial, écologique et économique.

En 1518, François Ier qui entreprend la construction de son « bel et somptueux édifice », ordonne la plantation sur son domaine d’un cépage, provenant de Beaune en Bourgogne, qui deviendra certainement ce qu’on appelle aujourd’hui le romorantin. Il avait fait venir en Val de Loire 80 000 pieds de vigne de ce cépage.

En 2015, dans sa mission de conservatoire du patrimoine et dans un esprit d’éco-responsabilité, le Domaine national de Chambord prend la décision de replanter des vignes, à moins de deux kilomètres du château, au lieu-dit « l’Ormetrou ».
À mille quatre cents mètres du château, un seul bloc de quatorze hectares a été planté selon une exposition nord-sud. Le terroir est à dominante sableuse, mélangé en sous-sol à de l’argile.

Les cépages

Cinq cépages ont été plantés au fur et à mesure depuis 2015 jusqu’en 2019 sur plus de quatorze hectares.

Quatre hectares de romorantin pré-phylloxérique,
Quatre hectares de pinot noir,
Trois hectares de sauvignon,
Deux hectares d’orbois,
Un hectare de gamay.

À terme, les vins produits seront constitués d’un rouge correspondant à un assemblage de pinot noir et de gamay (84% pinot noir et 16% gamay, conformément au cahier des charges « AOP Cheverny »), d’un blanc constitué du « cépage orbois » assemblé avec la surface plantée en « cépage sauvignon » (60% sauvignon et 40% orbois, conformément au cahier des charges « AOP Cheverny ») et d’un vin blanc pur, produit à partir du cépage historique appelé désormais le romorantin.

Un partenariat avec la maison Henry Marionnet

Chambord s’est entouré des meilleurs pour vinifier ce vin avec la maison Henry Marionnet. En 1999, Henry Marionnet découvre et rachète une vigne plantée avant 1850, non greffée et pré-phylloxérique.

Il s’agirait de la plus vieille parcelle en France, composée à 100 % des pieds d’origine. Ce vin fut servi à la reine Elizabeth II, lors de sa visite officielle en France en 2004. Les Marionnet ont fourni à Chambord des pieds du cépage romorantin issus de leur vigne pré-phylloxérique Les vignes de Chambord ont été exploitées en régie directe, à l’aide d’un viticulteur recruté par le domaine, en contrat avec un laboratoire écocertifié et avec les conseils de la famille Marionnet.

Récolte 2018

Chambord s’est doté d’une véritable exploitation viticole sur laquelle sont récoltés et vinifiés les raisins.

Un premier chai provisoire a été installé à la ferme de l’Ormetrou, à proximité des vignes. Les premières vendanges du vin de Chambord ont été réalisées en septembre 2018 sur quatre hectares par des bénévoles parmi lesquels des agents de Chambord. Soixante-quinze hectolitres de l’assemblage pinot noir gamay et vingt-six hectolitres du cépage romorantin ont été récoltés. S’agissant du blanc, mono-cépage romorantin, les raisins ont été cueillis à la main, à pleine maturité, gorgés de sucre, afin d’assurer un équilibre entre l’acidité et la maturité. Les raisins ont été égrappés et pressés dans un pressoir de dernière génération, sous gaz inerte. Les fermentations se sont déroulées doucement et à basse température, sans fermentation malolactique.

Concernant le rouge, les raisins ont été déversés en grappes entières (sans éraflage) dans des cuves en inox. Grâce aux levures indigènes, présentes sur la peau du raisin, les fermentations se sont faites naturellement, selon le principe de la fermentation intra-cellulaire (le jus du raisin se transformant en vin à l’intérieur de chaque baie).

Le port du masque est obligatoire dans le château et la halle

Toutes les mesures sont prises pour assurer la protection de la santé des personnels comme des visiteurs. Un circuit de visite a été spécialement aménagé à l’intérieur du château pour favoriser le respect des mesures sanitaires.

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

En raison du plan vigipirate, nous remercions par avance nos visiteurs de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.

Index de l’égalité professionnelle 2020

Notre index Egalité Professionnelle entre les hommes et les femmes 2020 au titre de l’année 2019 est de 94/100.