Trésors sauvés en temps de guerre

Soutenez la création d’un nouvel espace dédié à la Seconde Guerre mondiale

Inscrit sur la première liste des Monuments Historiques depuis 1840 et sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981, le château de Chambord est un chef d’œuvre de l’humanité. Emblème de la Renaissance dans le monde, il émerveille ceux qui le découvrent depuis plus de 500 ans.

L’accueil des visiteurs et la transmission des savoirs sont les principales missions du Domaine national de Chambord, établissement d’Etat placé sous la tutelle du ministère de la Culture.

Il est de son devoir de contribuer à la connaissance du patrimoine dont il a la garde (monument et collections), en mettant en œuvre des actions d’éducation et de diffusion favorisant l’accès du plus grand nombre à la culture.

L’année 2021 marque le bicentenaire de l’ouverture du château au public, qui a ouvert ses portes aux visiteurs pour la première fois en mai 1821.

L’histoire, très riche, de Chambord, ne s’arrête pourtant pas à la Renaissance ni même au XIXe siècle. Un pan méconnu de son histoire se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. Des œuvres iconiques, telles que La Joconde de Léonard de Vinci, La Liberté guidant le Peuple de Delacroix ou La Dame à la licorne ont été cachées à Chambord pendant la guerre. L’établissement a ainsi décidé d’ouvrir de nouvelles salles permanentes dédiées à la vie du monument entre 1939 et 1945, lorsque le château devint le plus vaste dépôt d’œuvres appartenant aux musées nationaux, afin d’en préserver l’intégrité. Situées en rez de terrasse, ces salles ouvriront au public le 21 novembre 2021.

Avec ce nouvel espace permanent Chambord 39-45 : « Sauver un peu de la beauté du Monde », Chambord souligne sa mission essentielle de préservation des œuvres, qui lui valut d’être le premier bâtiment du Val de Loire à être inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité. Chambord montre également sa volonté d’évoquer son histoire au XXème siècle, en signifiant ainsi la nécessité d’intégrer à l’histoire du patrimoine des événements plus récents qui témoignent de sa vitalité historique. Fait rare dans une institution de cette taille, l’ouverture de nouvelles salles pérennes, intégrées au circuit de visite, manifeste que conserver le patrimoine, c’est l’aider à continuer à être vivant.

Vous aussi, contribuez à ce projet : aidez-nous à faire revivre ces événements majeurs de l’histoire de France.

Ces missions d’intérêt général relèvent du dispositif fiscal du mécénat. Le régime fiscal français est particulièrement avantageux et pensé pour que chacun puisse donner en soutenant les causes de son choix.
Entrez dans l’histoire et devenez mécène de Chambord !

Photographies © Gonzague Dreux, collection famille Dreux 

Dernière
minute
Ouverture de la boutique en ligne de Chambord !