Résidences

Initiées en 2011, les résidences permettent de faire de Chambord non seulement un lieu de diffusion mais aussi de création contemporaine. La présence au château d’artistes de disciplines diverses permet d’organiser des rencontres avec le public local, parfois «empêché», par le biais de lectures, de concerts, de conférences… mais aussi de séances de travail pédagogique avec des artistes amateurs, en étroite collaboration.

“J’écris actuellement un roman en forme de conte russe. En 2017, ce texte sera en voie d’achèvement. J’ai besoin, pour cette fable en construction, d’un palais à faire surgir en zone steppique. Il me semble que le château de Chambord bâti d’une roche issue de la sédimentation de nombreux organismes convienne parfaitement. Il pourrait être la demeure des enfants échappés aux guerres et vivant sous la haute protection de la salamandre, et ses escaliers résonneraient sous les sabots des chevaux sauvages et des cervidés. Mes déambulations infinies à travers les salles, les couloirs et entre les arbres de la forêt pourraient créer dans mon cerveau une sorte d’abîme où je plongerais avec délectation.” Note d’intention d’Eugène Savitzkaya

Auteur de recueils de poésie, de romans et de pièces de théâtre, Eugène Savitzkaya a reçu en 1994 le Prix triennal du roman pour Marin mon cœur et le prix Rossel en 2015 pour Fraudeur, tous deux parus aux éditions de Minuit. En résidence à Chambord sur des périodes allant du mois d’avril au mois de décembre, et qui se poursuivra en 2018, l’écrivain achèvera l’année par une lecture-conférence au château le 26 novembre à 15h.

 

La résidence permettra au photographe Georges Carillo de travailler sur la faune sauvage. Photographe depuis toujours, il viendra observer les nombreux habitants de la forêt de Chambord, plus grand parc classé Natura 2000 et clos de murs d’Europe avec ses 5440 hectares.

« J’aime vivre chez les animaux que je photographie. Ils m’habitent, me fascinent, ils croisent rapidement mes objectifs, laissent leurs empreintes. »

La particularité du travail de Georges Carillo passe par le choix du noir et blanc dans ses photographies. Une simplicité graphique qui ne laisse pas de place au superflu et amène directement le spectateur au cœur de l’émotion. Les images sont ensuite tirées en grand format pour être exposées. Chaque image est signée et numérotée, certifiant ainsi la limitation du tirage qui devient une œuvre artistique à part entière.

 

Pour en savoir sur Georges Carillo «  Chasseur d’Ombres » : georgescarillo.com

EAC à Chambord

À Chambord, l’effort de démocratisation culturelle n’est pas un vain mot : conformément aux souhaits du Ministère de la Culture et de la Région Centre Val de Loire, le domaine national de Chambord s’engage depuis 2011, grâce à son programme de résidence d’artiste, dans une politique d’EAC (éducation artistique et culturelle) consistant à promouvoir la culture sur les territoires ruraux, auprès de publics scolaires ou « empêchés », en favorisant leur rencontre avec les artistes.

Un nouveau décor pour Chambord

Chambord a besoin de vous ! Apportez votre pierre à l’édifice en nous aidant à remeubler le château. Bien plus qu’un don, votre participation contribuera à montrer Chambord sous son plus beau jour, tel que François Ier l’a imaginé en son temps.

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

A la suite des attentats survenus en France en 2015 et 2016, et afin d’assurer la sécurité des visiteurs, le domaine national de Chambord applique les mesures préventives décidées par le gouvernement pour les administrations publiques.
28307b84704816ccbaba4583d72c8bfd@@@@@@@@@@@@@@@@