Exposition – Les Lys et la République. Henri, comte de Chambord (1820-1883)

Du 15 juin au 22 septembre, le Domaine national de Chambord a consacré une exposition à l’un de ses grands personnages : le comte de Chambord.

Le roi « impossible », fondateur de la IIIe République…

En 1871, l’Assemblée Nationale est monarchiste. Il suffit d’un mot au comte de Chambord, dernier Bourbon de la branche aînée, pour monter sur le trône. On prépare la cérémonie. La France va-t-elle restaurer une monarchie constitutionnelle ? Le prince exige le drapeau blanc. Les Français attendent le drapeau tricolore y compris dans les rangs des royalistes. C’est le moment où la France choisit définitivement la République.

Au miroir du destin de « l’enfant du miracle » que célèbre Lamartine en 1820, c’est l’histoire mouvementée d’une France indécise qui, entre 1870 et 1875, hésite sur le choix de régime à adopter, les Lys ou la République …

En exil, dans des palais de Grande-Bretagne, d’Autriche ou d’Italie, le prince vit dans l’espoir d’une restauration. Curieux de découvertes, il voyage en Europe et au Moyen-Orient pour construire un projet qu’il n’exprimera que partiellement dans une riche correspondance et des manifestes publiés. Absent et pourtant présent grâce à une propagande soutenue, il reste à la fois proche et lointain, et son souvenir hante les familles légitimistes bien après sa disparition sans postérité.

L’exposition a été également l’occasion de (re)découvrir l’histoire du château de Chambord et de son parc au XIXe siècle alors qu’il est ouvert au public et inscrit sur la première liste des Monuments historiques.

Plus de 250 œuvres, documents et objets, provenant des collections de Chambord et de grandes institutions ou collectionneurs privés, ont été exposés au sein du château.

Avec la participation exceptionnelle du Musée des Arts décoratifs de Bordeaux.

Impression     double logo ville musée déco.jaune.gris copie    CNAP_poinc¸on+nom_de´clinaison 2

Avec le soutien de

Logo DRAC     logo Charles Collin     Logo GDF SUEZ     Logo Lefevre     Logo COLAS

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Photo : Léon Cogniet, Scène de juillet 1830 dit aussi Les drapeaux, 1830, huile sur bois

             © Musée des Beaux-Arts d’Orléans / François Lauginie

vente en ligne

Diaporama

Cliquer pour voir la galerie