#retoursurimage (6) Exposition Frédérique Loutz & Ernesto Castillo

10 ans d’art contemporain à Chambord
Retour en images # 6 : Frédérique Loutz & Ernesto Castillo, Coupoles (29 septembre 2013 – 12 janvier 2014)

Du 29 septembre 2013 au 12 janvier 2014, le public avait pu découvrir l’exposition de fin de résidence de la dessinatrice Frédérique Loutz et de l’écrivain Ernesto Castillo qui avaient séjourné au château de Chambord tout l’été. Chambord, avec ses rois et leurs fous mais aussi son domaine de nature sauvage historiquement dévolue à la chasse, a offert un terrain déjà familier aux recherches du bicéphale Castilloutz sur les figures doubles et contraires, et sur les pratiques à entrées multiples.

 

Le 28 septembre, l’inauguration de cette exposition, articulée autour de pièces inédites, faites dans et/ou pour Chambord, fut l’occasion pour le duo « Castilloutz » de présenter une performance inédite.

Couple 

Pendant quelques années, les deux artistes ont ponctuellement croisé leur pratique respective en créant des œuvres composées de dessins et de textes, en publiant des éditions diverses lors de moments singuliers et en proposant performances et lectures variées dans des espaces inhabituels, comme à l’occasion de leur séjour commun au château de Chambord (résidences précédentes à la Villa Medicis en 2007 et les Maisons Daura de Saint Cirq-Lapopie en 2012).

 

Coupole

L’exposition était majoritairement constituée d’une série de pièces en verre soufflé conçues par Frédérique Loutz et réalisées grâce au remarquable savoir-faire de maîtres-verriers de Meisenthal. Cette collaboration a donné un souffle original à des formes récurrentes dans les dessins de l’artiste plasticienne, mais aussi une atmosphère nouvelle aux textes d’Ernesto Castillo, par la magie du verre, le dialecte local, le climat, les forêts et le serpent à deux têtes. Un étonnant voyage dans le temps et la matière…

 

Coup(o)les

Les Editions du Chemin de Fer, qui ont participé à cet élan de croisements, ont organisé les productions antérieures et actuelles de ces deux artistes dans un livre qui est paru à l’occasion de l’exposition chambourdine. Pièces en verre soufflé, dessins choisis et textes bilingues d’Ernesto Castillo s’y répondent. Le merveilleux y côtoie l’absurde, les constellations carieuses surplombent d’anciennes couronnes, les tableaux de chasse argumentent les géométries, les grammaires. La salamandre improvise ses deux vertus.

L’étonnement de se retrouver à la fois d’où l’on vient et où l’on ne pensait jamais aller. Ensemble et accompagnés.

 

Couplets de canon

Il s’agit d’un libretto écrit par Ernesto Castillo pour un opéra post-utopique. Ce projet, amorcé à Chambord, est dans la continuité de son Absurde Nacht, ensemble de textes enregistrés entre 2012 et 2013 au studio parisien Chez Jean, produit par le label l’Inlassable Disque, et qui a vu le jour après la résidence à Chambord dans un livret conçu par Frédérique Loutz et sérigraphié par Marta Rueda.

Ce libretto décrit les soubresauts de protagonistes emblématiques : le fou, le roi, les rabatteurs, la meute de chiens et la proie. Un jeu où les rôles changent, avec de faux-semblants et un vrai décor falsifié où le jeu est l’unique certitude et l’unique espace pour une vérité persistante.

Le port du masque est obligatoire dans le château et la halle

Toutes les mesures sont prises pour assurer la protection de la santé des personnels comme des visiteurs. Un circuit de visite a été spécialement aménagé à l’intérieur du château pour favoriser le respect des mesures sanitaires.

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

En raison du plan vigipirate, nous remercions par avance nos visiteurs de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.

Index de l’égalité professionnelle 2020

Notre index Egalité Professionnelle entre les hommes et les femmes 2020 au titre de l’année 2019 est de 94/100.