Domaine national de Chambord

Le Domaine national de Chambord, un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial depuis 2005

 

Le Domaine national de Chambord, créé par l’article 230 de la loi du 23 février 2005 relative au développement des territoires ruraux, est un établissement public national à caractère industriel et commercial. Il est placé sous la haute protection du Président de la République et sous la tutelle des ministres chargés de l’agriculture, de la culture et de l’environnement.

Son décret statutaire n°2005-703du 24 juin 2005 lui a conféré un certain nombre de missions :

  • Conserver, inventorier, protéger, restaurer, enrichir pour le compte de l’État, mettre en valeur et présenter au public les biens immobiliers et mobiliers constitutifs du Domaine national de Chambord ;
  • Assurer dans le château et sur le domaine dont il a la charge, par tout moyen approprié, l’accueil du public le plus large, développer la fréquentation du château et du domaine, contribuer à leur connaissance et à celle de leurs collections, concevoir et mettre en œuvre des actions d’éducation et de diffusion visant à assurer l’égal accès de tous à la culture ;
  • Contribuer à l’enrichissement des collections nationales par l’acquisition, pour le compte de l’État, de biens culturels, à titre onéreux ou gratuit ;
  • Assurer l’étude scientifique de l’architecture des bâtiments, des collections, des jardins, de la forêt, de la faune et de la cynégétique ;
  • Administrer le domaine forestier de l’État qui lui a été remis en dotation, avec un objectif de développement durable ;
  • Assurer la gestion cynégétique du domaine dans le souci des équilibres sylvo-cynégétiques et de la préservation de la biodiversité ;
  • Participer, pour ce qui le concerne, à l’effort national et international de préservation du patrimoine architectural et monumental, de la forêt et de la faune sauvage. Dans le respect des compétences relevant de sa spécialité telle que définie à l’article 230 de la loi du 23 février 2005 susvisée, il peut exercer toute activité connexe ou complémentaire à ses missions principales.
Le Conseil d’Administration

L’établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) du Domaine national de Chambord, créé depuis le 1er juillet 2005, est placé sous la haute protection du Président de la République et la tutelle des ministères en charge de la Culture, de l’Agriculture et de l’Écologie. Il est administré par un Conseil d’administration qui définit les lignes directrices de son action. Le Conseil d’administration comprend 19 membres au 1er janvier 2020.

 

Président 

Augustin de Romanet, Président-directeur Général des Aéroports de Paris – Emmanuelle BOUR-POITRINAL suppléante

 

Représentants de l’État

• Mélanie Joder, directrice du budget
• Valérie Métrich-Hecquet, directrice générale de la performance économique et environnementale des entreprises au ministère chargé de l’agriculture
• Jean-François Hebert, directeur général des patrimoines au ministère chargé de la culture
• Olivier Thibault, directeur de l’eau et de la biodiversité au ministère chargé de l’environnement
• Régine Engström, préfète de la région Centre-Val de Loire, préfète du Loiret

 

Représentants des collectivités territoriales

• François Bonneau, président du conseil régional de la région Centre-Val de Loire
• Philippe Gouet, président du conseil départemental de Loir-et-Cher
• Christophe Degruelle, président de la communauté d’agglomération de Blois
• André Joly, maire de Chambord

 

Représentants d’établissements publics nationaux

• Bertrand Munch, directeur général de l’Office National des Forêts
• Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
• Philippe Bélaval, président du Centre des Monuments nationaux

 

Personnalités qualifiées

• Renaud Denoix de Saint Marc, vice-président honoraire du Conseil d’État (suppléant : Laure Mellerio Ségalen, présidente déléguée de la Fondation Segalen)
• Guillaume Garot, député de la Mayenne, ancien ministre délégué à l’Agroalimentaire (suppléant : Sophie Primas, conseillère municipale d’Aubergenville, sénatrice des Yvelines)
• Isabelle Giordano, directrice générale d’UniFrance films (suppléant : Yves Dauge, conseiller spécial auprès du Centre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO, ancien Sénateur)
• Augustin de Romanet, président-directeur général du groupe ADP (suppléant : Emmanuelle Bour-Poitrinal, membre du conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux au ministère de l’agriculture et de l’alimentation)

 

Membres avec voix consultative

Jean d’Haussonville, Directeur général du Domaine national de Chambord

Francis Amand, Contrôleur général

Jean-Noël Pineau, Agent comptable du Domaine national de Chambord

Le Conseil d’orientation

Le Conseil d’orientation émet un avis sur la politique culturelle scientifique, forestière, cynégétique et commerciale du Domaine national de Chambord et sur toute question qui lui est soumise par le président du Conseil d’administration. Le Conseil d’orientation se réunit au moins une fois par an.

 

Président : François PATRIAT, Président du Conseil d’orientation du Domaine national de Chambord

 

Au titre du collège des personnels du monde économique, scientifique, culturel, cynégétique ou sylvicole :

 

Michel Barnier, ancien ministre et commissaire européen ;

Michel Charasse, membre du Conseil constitutionnel, ancien ministre, en remplacement de M. de Romanet de Beaune ;
Gérard Errera, ambassadeur de France ;
Jean-David Levitte, ambassadeur de France ;
Hélène Vestur , conseillère d’État ;
Lucie Liu Yi, rédactrice en chef pour l’Europe de Phoenix TV ;
Catherine Troubat, présidente de la société Anis de l’Abbaye de Flavigny Troubat ;
Catherine Petitjean, présidente de Pain d’épices Mulot et Petitjean.

 

Au titre du collège des organismes publics ou privés, français ou étrangers, directement intéressés par les missions de l’établissement public :
François Baroin, ancien ministre, sénateur, président de l’Association des maires de France ;
Sylviane Tarsot-Gillery, directrice générale de la Bibliothèque nationale de France ;
Chantal Colleu-Dumont, directrice du domaine de Chaumont-sur-Loire ;
Claude d’Anthenaise, conservateur du musée de la Chasse et de la nature ;
Thierry Crepin-Leblond, conservateur du musée national de la Renaissance ;
Pierre Bracque, inspecteur général honoraire de l’agriculture.

 

Au titre du collège de la vie locale :
Patrice Martin-Lalande, député ;
Gilles Clément, président de la communauté de communes du Grand Chambord ;
Karine Gloanec-Maurin, inspectrice générale des affaires culturelles ;
Isabelle Longuet, directrice de la mission Val-de-Loire à l’UNESCO ;
Annette Doire, déléguée départementale adjointe de la Fondation du Patrimoine ;
Marie-Hélène Millet, conseillère départementale de Loir-et-Cher.

La commission des collections

La commission des collections donne un avis sur :

  • Les orientations générales de la politique d’acquisition de l’établissement et de valorisation des collections ;
  • Les propositions d’acquisition à titre gratuit ou onéreux ;
  • L’acceptation des dons et legs, qu’il s’agisse d’œuvres, d’objets ou de sommes d’argent destinées à leur achat ;
  • Les projets de prêts et dépôts d’œuvres ou d’objets inscrits sur l’inventaire de l’établissement ;
  • Les projets de restauration des œuvres et objets dont l’établissement a la garde.

La commission est présidée par le Directeur général, commissaire du Domaine national de Chambord. Elle comprend, outre son président :

Cinq membres de droit :

  • Deux agents du Domaine national de Chambord désignés par le Directeur général du Domaine national de Chambord en raison de leur compétence en matière de collections ;
  • Un représentant du ministre chargé de l’agriculture ;
  • Un représentant du ministre chargé de la culture ;
  • Un représentant du ministre chargé de l’environnement ;

Trois personnalités qualifiées, françaises ou étrangères, désignées pour une durée de trois ans renouvelable parmi les spécialistes de l’histoire de France, de la faune sauvage et de la cynégétique, par arrêté conjoint des ministres chargés de l’agriculture, de la culture et de l’environnement, pris sur proposition du président du conseil d’administration. »

Président

Jean d’Haussonville, Directeur général du Domaine national de Chambord

Membres de droit et personnalités qualifiées :

  • Emmanuelle Bour Poitrinal, ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts
  • Monique Chatenet, conservateur en chef honoraire du patrimoine
  • Louis Hubert, membre permanent du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD), membre permanent de l’Autorité environnementale (Ae)
  • Hélène Lebedel-Carbonnel, conservateur des monuments historiques
  • Muriel Barbier, conservateur du patrimoine
  • Raphaël Abrille, conservateur en chef du Patrimoine
  • Christine Germain-Donat, directrice du Musée de la Chasse et de la Nature
  • Anne-Cécile Tizon-Germe, directrice des archives départementales de Loir-et-Cher
  • Jean-Jacques Gautier, inspecteur au mobilier national et manufactures nationales (remplacé par Vincent Lamouraux en juillet 2021 suite à son départ à la retraite)
  • François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques
  • Guillaume Trouvé, Directeur des bâtiments et jardins du Domaine national de Chambord
  • Yannick Mercoyrol, Directeur du patrimoine et de la programmation culturelle du Domaine national de Chambord
Le comité de direction

Le comité de direction assure la gestion quotidienne de l’Etablissement public du Domaine national de Chambord.

Le comité de direction est composé de :

Jean d’Haussonville, Directeur général

Frédéric Bouilleux, Directeur général adjoint

Valérie Borione, Secrétaire générale
Yannick Mercoyrol, Directeur de la programmation culturelle et du patrimoine
Guillaume Trouvé, Directeur des bâtiments et des jardins
Cécilie de Saint Venant, Directrice de la communication, de la marque et du mécénat

Frédéric Villerot, Directeur du développement touristique
Étienne Guillaumat, Directeur de la chasse et de la forêt

Jean-Noël Pineau, Agent comptable de l’Établissement public du Domaine national de Chambord

A partir du 17 décembre
Nouveau spectacle de Noël : La [presque] véritable histoire de François Ier