Chambord le Film !

Avec la voix de Cécile de France
SORTIE EN RÉGION CENTRE LE 19 SEPTEMBRE 2019 et SORTIE NATIONALE LE 02 OCTOBRE

En 2019, année de la célébration des cinq cents ans de la construction du château et de la renaissance, cinq cents cycles annuels des saisons se seront succédé comme se sont succédés François 1er, Louis XIV et le comte de Chambord, parmi les principaux ; Où lors de la Révolution française, la Seconde Guerre mondiale et tant d’autres événements jusqu’à aujourd’hui.

Ce film allie la nature et l’histoire. En effet, François 1er imagina l’aménagement des marais de Chambord pour en faire un territoire de chasse bien à l’écart. Il conçut donc d’abord le parc, de la taille de Paris aujourd’hui, fermé et peuplé d’animaux en tout genre : cerfs, chevreuils, sangliers bien sûr mais aussi lièvres, mouflons, oiseaux et rongeurs. « Chambord » va donc raconter l’histoire du point de vue des animaux, il est donc à 70% un film animalier. Laurent Charbonnier est en effet un cinéaste animalier (« Les Animaux amoureux ») et chef opérateur de Jacques Perrin sur l’ensemble de ses films ainsi que des séquences animalières de « L’École buissonnière », « Les Enfants du marais », « Loup » (MC4) et « Le Dernier Trappeur » (MC4). Il va traiter Chambord à la « Perrin » sous l’angle nature. Laurent habite à 5km du Château de Chambord. Il connait donc les lieux et ce depuis 40 ans. Pour les 500 ans du château et du parc il a eu coeur de faire partager son enthousiasme pour ces lieux mythiques en y consacrant un film avec son point de vue animalier et un contrepoint historique. Ce contrepoint sera traité en animation avec un studio français sur une quinzaine de minutes.

Il va nous raconter la permanence de la nature à travers les saisons et les siècles opposée à l’impermanence de l’histoire, le château et son parc ayant été à plusieurs reprises délaissés, pillés puis réhabilités.

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

En raison du plan vigipirate, nous remercions par avance nos visiteurs de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.