Exposition Susumu Shingu – Une Utopie aujourd’hui

Le service éducatif de Chambord propose autour de l’exposition une visite spécifique à destination du public scolaire. Elle sera animée par Valérie Lugon, intervenante spécialisée en arts plastiques en milieu scolaire

Susumu Shingu

Né en 1937 à Osaka, Susumu Shingu est l’un des artistes majeurs de la scène japonaise contemporaine, présent dans nombre de collections et espaces publics de son pays d’origine, mais également aux Etats-Unis, en France, Italie, Chine ou Corée. Après avoir étudié la peinture au Japon puis à Rome pendant 6 ans, il se tourne vers la sculpture cinétique et invente des structures légères, mises en mouvement par l’eau ou le vent. D’abord dessinées, puis fabriquées par l’artiste à l’échelle d’une maquette, ces sculptures entrent dans un dialogue harmonieux avec leur environnement, réenchantant l’espace. Traduisant les forces de la nature à l’oeuvre, les sculptures de Susumu Shingu, souvent monumentales, ont été installées dans le monde entier. La Caravane du Vent, créée en 2000, a fait voyager 21 sculptures en 6 endroits les plus isolés de la planète, réputés pour leurs climats extrêmes et venteux et abritant les civilisations les plus protégées.

Exposition

A Chambord, plusieurs œuvres de l’artiste seront présentées en extérieur : structures flottantes sur l’eau des douves et du grand canal, structures installées dans la grande perspective du jardin à la française et la cour du château.

Dans les salles du deuxième étage, les œuvres évoqueront les liens d’esprit, de créativité et d’inventivité qui existent entre Léonard de Vinci et l’artiste japonais, dont les pages de carnets témoignent d’un troublante proximité avec celles du grand maître italien de la Renaissance. Enfin, pour la première fois hors du Japon, la maquette d’un projet de village utopique actuellement en cours de construction dans les environs de Kobe sera présentée en regard des dessins et maquettes préparatoires.

La visite guidée de l’exposition

Les réalisations de Susumu Shingu proposent plusieurs approches pour un travail avec les élèves.

Susumu Shingu réalise des structures dépendantes des flux naturels qu’il est difficile de ne pas mettre en regard des « machines » de Léonard de Vinci, les deux artistes ayant une commune approche graphique initiale de leurs conceptions en volume.

Les mobiles et l’utilisation du vent pourront être étudiés en sciences et en arts plastiques, s’appuyant, en Histoire des arts, sur le développement de l’art cinétique au XXe siècle (Alexander Calder) et des approches plus con-temporaines comme celle de Théo Jansen, artiste néerlandais, utilisant la cinétique et l’ingénierie pour mouvoir ses machines poétiques : les Strand-beest.

A l’extérieur, l’installation des oeuvres dans les cours et jardins du château, exacerbant leur mobilité et leur inscription physique au coeur du parcours des visiteurs, permet une analyse de l’oeuvre dans l’espace, questionne-ment propre entre autres, au Land Art et à l’art des jardins.

La présentation au deuxième étage d’une maquette de village utopique , réalisation en construction entre Osaka et Kobe, peut, elle aussi, être rap-prochée de Léonard de Vinci et son projet de Cité idéale à Romorantin.

L’atelier en classe

Afin de prolonger la phase d’émerveillement que procurent les oeuvres de Susumu Shingu exposées à Chambord, un atelier pratique peut se dérouler en classe, sous la conduite de Valérie Lugon, médiatrice spécialisée.
Deux approches sont ainsi envisagées au choix pour un travail avec les élèves soit sur le mobile, soit sur le pop’up, deux pratiques chères à l’artiste. Cet atelier est pris en charge par la cellule réservation de Chambord.

En cas de projet de plus grande envergure (réalisation d’un livre pop’up par exemple), il est possible d’ajouter d’autres séances d’ateliers avec Valérie Lugon, cette fois en tant qu’intervenante indépendante. La contacter pour de plus amples in-formations sur ses tarifs.

Cette dernière proposition n’est pas prise en charge par la cellule réservation de Chambord.

Informations pratiques

Tarifs

Visite libre de l’exposition : gratuité d’entrée pour les groupes scolaires du 01/11/2019 au 29/02/2020
3 €/enfant avant le 01/11/2019 et après le 29/02/2020

Visite guidée de l’exposition (durée 1h30, 30 enfants maximum, droits d’entrée compris dans ce tarif) :
4 €/enfant (groupe à partir de 20 enfants, sinon forfait de 80 € pour groupe de moins de 20 enfants)
2,5 €/enfant (Tarif spécifique pour les classes des communautés de communes Grand Chambord et Beauce Val de Loire)
Atelier en classe (durée 2h30 environ, 30 enfants maximum, matériel non compris)
135 €/classe
60€/classe (Tarif spécifique pour les classes des communautés de communes Grand Chambord et Beauce Val de Loire)

Réservation
Tél. 02 54 50 50 40 ou e-mail : reservations@chambord.org

Contacts
Eric Johannot (service éducatif de Chambord) : eric.johannot@chambord.org ou tél. 02 54 50 40 24
Valérie Lugon (médiatrice culturelle) : valerie.lugon@wanadoo.fr
Nathalie Henquel (professeure missionnée Arts Plastiques) : Nathalie.henquel@ac-orleans-tours.fr
Patrice Gentilhomme (conseiller pédagogique Arts Plastiques) : Patrice.gentilhomme@ac-orleans-tours.fr

Mesures de sûreté «VIGIPIRATE»

En raison du plan vigipirate, nous remercions par avance nos visiteurs de faire preuve de compréhension quant au ralentissement induit par les contrôles de sécurité aux entrées.